Qu’est-ce qu’une école Montessori ?

Une école Montessori est un lieu d’apprentissage de jeunes enfants dont les grandes lignes directrices du système éducatif sont héritées de celle instaurée par Maria Montessori. Cette dernière est un médecin Italien. Pourtant, elle a consacré une grande partie de sa vie à la recherche de nouvelles méthodes pédagogiques. Puis, ses études ont porté ses fruits.

C’est quoi une école Montessori ?

La première école Montessori est née à Rome en 1907 avec la désignation « ’maison des enfants »’. Depuis 1899, elle a alloué le plus clair de son temps à l’observation des enfants exposés à des retards mentaux. Grâce à son métier, elle fréquentait de manière permanente les asiles. Elle y apprend notamment leur comportement et la façon dont ils raisonnent. Elle parvient alors à mettre en place des principes éducatifs qui semblent être en adéquation avec ses différents déficits. Quelques années plus tard, les enfants formés par Montessori passaient des examens tout en étant capables de lire. Une prouesse qui a valu tout son mérite. Elle décide alors de calquer un environnement similaire pour accueillir cette fois-ci les enfants normaux.

Les principes de la méthode Montessori

Les enfants qui intègrent l’école sont âgés de 3 ans au minimum. En effet, à cet âge ils commencent à éprouver de la curiosité et à s’éveiller. Ainsi, il est encore facile d’inculquer divers types de compétences. En intégrant l’école Montessori, le bambin est libre de se déplacer où il veut. Les éducateurs laissent aussi l’enfant utiliser les jouets à sa guise. Ensuite, ils montreront progressivement le bon geste pour exploiter tous ses sens. L’enseignement d’une deuxième langue maternelle est initié dès l’intégration du garnement. De ce fait, il n’est pas anodin de voir un élève bilingue.

Qui sont les enseignants et les techniques appliquées ?

Les formateurs sont dotés d’un diplôme attribué par l’Association Montessori Internationale ou AMI. Ils se chargent des groupes d’enfants de la même classe. Après la crèche, les élèves peuvent monter à la classe élémentaire sans la pression de réussite. En pratique, ils évolueront selon leur propre rythme. L’emploi de divers objets reste la technique privilégiée par l’école. Les bûchettes sont par exemple mises en avant pour compter. D’autres matériels concrets seront pareillement sollicités pour apprendre à écrire ou lire.

.