Lettre ouverte en faveur d’un Nouveau Contrat Citoyen

Publié le par Julien GOUPIL

Les candidats à l’élection présidentielle proposent un panel de dispositifs qui ont vocation de permettre au citoyen de « co-construire » les politiques publiques : référendum d’initiative citoyenne, 49-3 citoyen, budgets participatifs...

Si la nécessité d’une plus grande proximité entre pouvoirs publics et citoyens s’impose, n’ignorons pas qu’un grand nombre de citoyens traversent une période de défiance profonde à l’égard du système, des institutions, des représentants…et remet en cause leur capacité, leur volonté d’agir.

LA CITOYENNETE EST EN CRISE !

Une crise de confiance car 89% des citoyens interrogés considèrent qu’il y a peu ou pas de prise en compte de leur avis par les responsables politiques qui font ainsi l’objet d’une défiance manifeste.

Une crise de sens car la citoyenneté est galvaudée et répondre à une question telle que, « qu'est-ce qu’être citoyen », devient un exercice difficile.

Une crise de pratique car les tendances sociétales telles que l’abstention, la baisse du bénévolat régulier, la hausse des incivilités, la baisse de l’engagement local politique, le repli sur soi, le communautarisme…persistent.

TROP DE POPULATIONS ELOIGNEES DE LA CITOYENNETE !

On entend « le peuple souhaite», «pour le peuple», «le peuple participe» mais une grande partie du peuple n’y croit plus et se démobilise. Il n’y aura pas de démocratie participative réelle  sans une participation du plus grand nombre et donc des personnes qui sont ou se sont éloignées de leurs responsabilités citoyennes par choix ou par conséquences.

LA REPONSABILISATION CITOYENNE, UNE EXIGENCE !

La citoyenneté ce n’est pas que le vote !  Ses 3 valeurs fondamentales sont le civisme, la civilité et la solidarité et leur appropriation se traduit par une conscience plus collective et inspire des comportements plus vertueux. Travailler le concept de citoyenneté c’est participer à élever les consciences et contribuer à faire du citoyen non pas un consommateur du territoire mais bel et bien un acteur.

LA CITOYENNETE, UNE FORMIDABLE OPPORTUNITE !

La reconstruction du sens de la citoyenneté représente une opportunité, un outil extraordinaire pour répondre aux défis sociétaux car elle seule peut prétendre à l’intelligence collective qui précède l’unité.

Parce que la citoyenneté permet à l’individu de s’exprimer en tant que citoyen, et ainsi de dépasser toute autre identité  sociale, culturelle, religieuse… nous croyons dans la corrélation entre renaissance de la citoyenneté et déclin des incivilités, des incivismes, de l’isolement, de la résignation, de la frustration… des fractures sociales.

CREER LES CONDITIONS DU REVEIL CITOYEN !

L’installation du statut de citoyen et la reconstruction du sens de la citoyenneté relèvent d’un processus évolutif et progressif qui respecte des temps favorables à la prise de conscience et la prise de confiance : sensibilisation, éducation, appropriation, expression, mobilisation, reconnaissance... voilà le processus qu’il s’agit d’amorcer pour accompagner le réveil citoyen.

LES COMMUNES, TERREAU DE LA CITOYENNETE !

Notre conviction est que le réveil de la citoyenneté doit émerger à l’échelle locale, avant de se stabiliser à l’échelle nationale. La prise en compte des opinions et des expertises d’usages des habitants se manifeste et se constate avant tout à l’échelle de la commune. A ce titre 88% des élus reconnaissent que l’émancipation de la citoyenneté relève d’une responsabilité locale et témoignent que la commune est bel et bien la rampe de lancement des consciences citoyennes.

Candidats nous attendons vos propositions pour construire

un Nouveau Contrat Citoyen

Publié dans citoyenneté

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article