La COP21 ? KEZAKO ?

Publié le par Julien GOUPIL

La COP21 ? KEZAKO ?

Le sommet sur le climat, qui aura lieu en décembre 2015, compte aboutir à la signature d’un accord international pour lutter contre le réchauffement climatique. Occasion de revenir sur les enjeux d’un tel événement

Tout d’abord les constats

Elévation du niveau de la mer, acidification des océans, recul des glaces, augmentation du nombre de catastrophes naturelles, sécheresses ou inondations, menaces sur la production alimentaire… Les signaux se font de plus en plus alarmants. Chaque année, plusieurs millions de personnes sont touchées par des catastrophes liées au changement climatique, très largement attribué à l’activité humaine, notamment aux émissions de gaz à effet de serre. La planète devrait compter 250 millions de déplacés climatiques d’ici à 2050, selon le haut commissaire adjoint de l’ONU pour les réfugiés.

La COP21 à Paris, près de 200 Etats présents

La France a été choisie pour présider la 21eme Conférence des parties de la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC): la COP21. Aussi appelé Paris Climat 2015, ce rendez-vous se tiendra du 30 novembre au 11 décembre sur le site Paris-Le Bourget.

L'événement rassemblera les 195 états signataires de la CCNUCC, y compris l'Union européenne, membre à part entière, en plus des 28 pays qui la composent. Des entreprises, syndicats, organisations gouvernementales ou non, scientifiques, jeunes, ou encore collectivités territoriales seront aussi conviés aux discussions.

Un objectif à horizon 2100

L'objectif de la COP21 est de convenir d’un accord international ambitieux et juridiquement contraignant sur les enjeux climatiques pour tenter de maintenir le réchauffement climatique sous la barre des 2 degrés celsius, voire 1,5 degré, à l’horizon 2100. Avant sa mise en application, espérée pour 2020, l’accord pourra être complété si de nouvelles négociations venaient à être engagées.

Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), publié en novembre 2014, affirme d’ailleurs que «la science montre à présent avec 95% de certitude que depuis le milieu du XXe siècle, l’activité humaine est la cause principale du réchauffement observé.» Le rapport de 2007 évoquait, lui, une certitude à 90%.

Source : http://www.welovegreen.fr/explication-la-cop21-pour-les-nuls/ et http://www.youphil.com/fr/article/07539-cop21-paris-sommet-climat-nations-unies?ypcli=ano

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article