NPNRU : 2 outils imposés pour une coconstruction citoyenne

Publié le par Julien GOUPIL

NPNRU : 2 outils imposés pour une coconstruction citoyenne

Dans un précédent papier nous établissions un état des lieux de la mise en œuvre des conseils citoyens. Il est venu le temps d’évoquer le second outil encourageant la coconstruction des projets de ville et donc la participation citoyenne : la maison de projets.

Rappelons que la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine est le premier texte législatif sur la politique de la Ville à entériner le principe de « coconstruction » avec les habitants. Une mesure sur laquelle s’appuiera la montée en puissance des démarches participatives.

La loi a pour volonté de renforcer la participation des habitants – par le biais notamment de conseils citoyens et la mise en place d’une maison du projet, destiné à améliorer l’information et l’expertise des habitants, afin de permettre leur association effective aux opérations conduites sur leurs quartiers.

Chaque projet de renouvellement urbain prévoit donc la mise en place d'une maison du projet permettant la coconstruction du projet dans ce cadre ; Les habitants ainsi que des représentants des associations et des acteurs économiques sont associés à la définition, à la mise en œuvre et à l'évaluation des projets de renouvellement urbain, selon les modalités prévues dans les contrats de ville.

Parce qu’ils seront construits avec les habitants, ces projets de rénovation urbaine seront l’occasion de mettre à l’honneur les initiatives et les talents des personnes engagées dans la société, en particulier des jeunes qui ont soif de reconnaissance et de réussite.

Si cet espace était déjà couramment mis en place, il s’agit là d’une véritable reconnaissance de son utilité, notamment en tant que lieu de ressources et d’échanges. La nouveauté, c’est qu’une partie de cet espace pourra être mise à la disposition des citoyens, pour une utilisation autonome.

Cette nouvelle étape de la politique de la Ville marque également la reconnaissance de la maîtrise d’usage des habitants.

Source : ANRU

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article