Quartier prioritaire : demandez la carte !

Publié le par Julien GOUPIL

Quartier prioritaire : demandez la carte !

Source : Le Parisien

1 300 points sur la carte de France. Ce sont les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville, ces zones de pauvreté sur lesquelles le gouvernement veut concentrer ses aides financières. Une liste que la ministre de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem, commentera abondamment ce mardi lors des Journées nationales d’échanges de la rénovation urbaine, à Paris.

L’objectif de la réforme, votée en février, était de raser la forêt de dispositifs existants aux noms barbares (ZUS, Cucs, ZFU…) et d’y substituer des « contrats de villes » uniques, à partir du 1er janvier 2015. A l’échelle nationale, 700 communes sont concernées, dont 147 en Ile-de-France et 12 dans l’Oise.

Qui sont les gagnants ? Cent communes françaises vont bénéficier pour la première fois de la politique de la ville, dont 18 en Ile-de-France et dans l’Oise. En Seine-Saint-Denis, où trois villes sur quatre étaient déjà éligibles, la liste s’est allongée avec Le Bourget. « C’est la réparation d’une injustice. Nous ne disposions pas des mêmes moyens que d’autres », estime son maire, le sénateur UDI Vincent Capo-Canellas, qui compte sur cette manne pour « amplifier des actions pour l’accès au sport et à la culture ».


Et les perdants ? Dans les Hauts-de-Seine, sept communes disparaissent des radars de la politique de la ville. « Certaines n’auraient jamais dû y entrer, comme Boulogne-Billancourt », note-t-on dans l’entourage de la ministre. Dans les Yvelines, c’est la douche froide pour la sénatrice-maire UMP d’Aubergenville, Sophie Primas : « C’est un scandale. Cet argent nous sert à œuvrer dans les quartiers qui ont de vrais besoins… Ces habitants vont sans doute voir leurs impôts augmenter. Cela va aussi toucher la carte scolaire car, lorsqu’un quartier est classé en Politique de la ville, nous avons droit à un meilleur taux d’encadrement. Nous risquons d’avoir des classes surchargées. »

Quartier prioritaire : demandez la carte !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article